close
ASCENSION DU VOLCAN SANTA MARIA (3772m) UNE NUIT DE PLEINE LUNE

ASCENSION DU VOLCAN SANTA MARIA (3772m) UNE NUIT DE PLEINE LUNE

L’ascension du volan Santa María est une excursion à ne pas manquer si tu es de passage à Xela (Quetzaltenango).
Avec sa forme de cone presque parfait, il est possible d’y monter en une grosse demi-journée ou, encore mieux, monter de nuit pendant la pleine lune pour profiter du lever du soleil au sommet, une expérience inoubliable!!!

Les indigènes de la región, les k’iches, nomment le Santa Maria le “volcan nu”. Ils y montent régulièrement pour célebrer céremonies religieuses et rites sacrés.

Ceremonia maya
Cérémonie maya

D’une altitude de 3772m, le volcan Santa Maria est le 4ème volcan le plus haut du Guatemala (après le Tajumulco, Tacaná et Acatenango).

Une éruption historique eut lieu le 24 octobre 1902, elle dura 19 jours et on detecta de la cendre volcanique jusqu’à San Francisco, à 4000km de distance!
Après l’éruption de 1902, se forma le Santiaguito, un ensemble de 4 domes sur le flanc sud-est du volcan Santa Maria.
Le Santiaguito est en éruption constante depuis 1922, et peut se voir très facilement depuis Santa María.

Depuis le sommet, on profite de superbes vues sur les volcans d’Antigua (Agua, Acatenango y Fuego), sur les volcans du lac Atitlan (Toliman, San Pedro, Atitlán), la ville de Xela, le Cerro Quemado, le volcan Tacaná, le Tajumulco et sur les domes du Santiaguito et ses impressionnantes colonnes de cendre.

Vistas desde la cima del Santa Maria
Vues depuis le sommet du Santa Maria
Erupción del Santiaguito
Massive éruption du Santiaguito

LA RANDONNÉE :

Difficulté : élevée
Temps d’ascension : de 3h30 à 4h
Temps de descente: de 1h30h à 2h
Dénivelé positif : 1372m
Meilleure saison : de novembre à avril (saison sèche)
Mois les plus froids : décembre et janvier

Le chemin débute depuis le village de Llanos del Pinal, à environ 7km de Xela. On peut y arriver en bus depuis Xela (Plaza del calvario, 2Q, environ 20mn), mais les bus circulent uniquement de jour.
On monte progressivement par un chemin en terre entre les champs, jusqu’à prendre un chemin sur la gauche (certaines pierres sont peintes en blanc pour indiquer le chemin). Un peu plus loin, on arrive à une zone dégagée d’oú l’on voit bien le sommet par temps clair. A partir de cet endroit, le chemin monte progressivement en zigzags de plus en plus pentu dans la forêt.

Prendre en compte que c’est une excursion difficile, tant pour monter que pour descendre, il est très facile de glisser quelque soit l’époque de l’année.

Conseils :

– Prendre une veste imperméable et des vêtements chauds (bonnet et gants inclus), il fait souvent très froid!
– Faire très attention à la descente, c’est très glissant, surtout après de fortes pluies ou en saison sèche.
– Emporter suffisamment d’eau et de nourriture
– Ne pas essayer de monter seul la nuit, ça peut être dangereux (vols). Si tu veux monter la nuit de pleine lune, une excursion très populaire est organisée par les volontaires de Quetzaltrekkers, et l’argent du trek va directement à une école et dortoir pour enfants défavorisés
– Éviter la saison des pluies, surtout de août à octobre, beaucoup de boue sur le sentier

Explosión masiva del volcán Santiaguito
Explosion massive du volcan Santiaguito

UN DÉFI : L’ASCENSION DU TAJUMULCO (4222m), LE POINT CULMINANT D’AMÉRIQUE CENTRALE

UNE RANDONNÉE TERRIFIANTE : LE CRATÈRE DU VOLCAN SANTIAGUITO