close
EN VÉLO AU SOUDAN: ITINÉRAIRE ET PHOTOS D’UN MERVEILLEUX PAYS

EN VÉLO AU SOUDAN: ITINÉRAIRE ET PHOTOS D’UN MERVEILLEUX PAYS

Sur la bateau en provenance d’Assouan en Égypte, j’aperçois déjà à quoi ressemble le Soudan et ce que j’avais aussi imaginé: le désert! La traversée du Soudan à vélo est une aventure extra-ordinaire, comme un voyage dans le temps et au milieu de nulle part. Mais les Soudanais sont aussi des plus accueillants; ça fait très chaud au coeur et je repars avec de magnifiques souvenirs!

Mes 60 premiers kilomètres au Soudan sont une aventure totale, à pédaler au milieu de nulle part… Seuls des animaux morts, jetés par les camions de bétails, me font une triste compagnie…

Marchandise débarquée du bateau en provenance d’Assouan et à destination de tous les marchés du pays, les plus populaires: le réfrigerateur et la machine à laver!
Seule dans le désert

Animal mort jeté d’un camion de bétail

Sable, cailloux, le silence est absolu. Seuls quelques camions klaxonnent en me voyant pour me saluer avec aussi de grands gestes de la main!
Je passe la nuit dans une petite cahute, où je suis étonnée de voir du passage: des gens d’un village perdu à 7km de la route et, plus loin, un village éphémère de chercheurs d’or!!!

L’homme de la cabane qui essaie de réparer sa télé…
Chercheurs d’or
Chercheurs d’or
Chercheur d’or

J’arrive ensuite sur les bords du Nil et sa frange de verdure… C’est quelque part rassurant de voir que ça “vit” quelque part au milieu du désert! A côté du Nil, les villages sont plus rapprochés et je trouve facilement de petits restaurants locaux pour me nourrir, des hotels basiques ou la maison d’une gentille famille pour m’héberger.

Une maison de temps en temps…
“El Beer” mais pas de bière..
Guêpier d’orient près du Nil
Le Nil et sa frange de végétation!
Coucher de soleil sur le Nil
Ile de Sai, Soudan
Hospitalité soudanaise

Je décide de suivre la route qui longe le Nil, parfois distant de quelques kilomètres, jusqu’à Karima. Je peux visiter dans cette région quelques vestiges de temples et pyramides, abandonnés dans le désert!

Terre hostile…
Invitée à manger…

Temple de Soleb

Temple de Soleb
Soleb au coucher du soleil
Piste à Sesi
Vue du Nil depuis la colline à Sesi
Ruines du temple de Sedeinga
Traversée du Nil
Ville-jardin de Kerma, quel contraste!
Le plus beau vélo!
Ruines de l’ancienne ville de Kerma
Nuit dans une lokhanda, hotel basique au Soudan, où les lits sont installés dehors. On me refuse l’entrée parfois car en principe au Soudan, une femme n’est pas autorisée à dormir dans le même espace que les hommes

J’arrive à Dongola, une grande ville entre la frontière et Karima, au chateau de Al Kandaq et aux ruines de Old Dongola, ancienne cité médiévale maintenant abandonnée, construite au 5e siècle comme forteresse. Occupée jusqu’au 17e siècle, ce fut la résidence des rois Makurian.

Échoppe au Soudan
Temple de Kawa, quelque part par ici… mais impossible de le trouver
Femmes
Vues depuis le chateau de Al Kandaq
Chateau de Al Kandaq
Camping près du Nil à Al Kandaq
Mosquée au milieu du désert, et moi qui pensais que c’était un restaurant…
Chemin de Old Dongola
Cimetière de Old Dongola
Ruines de la cité ancienne de Old Dongola
Ruines d’une église Old Dongola (7e siècle)
Forteresse de Old Dongola
Camping sauvage Old Dongola

La route suit toujours le Nil mais on ne dirait pas, je pédale toujours au milieu du désert dans un décor spectaculaire mais aussi très hostile et avec du vent de face…

Un panneau annonce un village mais je suis toujours dans le désert… pas de maisons en vue!
quelques dromadaires
Un arbre de temps en temps…
Nuit dans le desert
Arrêt de bus au Soudan..
Avec la famille qui m’héberge à El Kurro, jour de repos près du Nil
Repas soudanais: “ful”, falafel, salade, pain, yaourt et crepes!

J’arrive à Karima en sueur mais contente de voir le Jebel Barkal et ses pyramides devant moi, comme s’il s’agissait d’un décor de ciné! Au milieu de nulle part, les pyramides sont là, sans grillages, sans gardien… N’importe qui pourrait emmener les pierres chez lui!

Pyramides de Jebel Barkal, Karima
Pyramides de Karima
Coucher de soleil sur le Jebel Barkal
Vue du Jebel Barkal, Karima
Marché de Karima, produit phare: l’oignon!
Village de Nuri
Pyramides de Nuri, près de Karima

Plus au Nord de Karima, la piste suivant le Nil n’est plus en bon état alors je dois traverser le désert jusqu’à Atbara: 300 km de terres hostiles, sans végétation, pas même un arbuste… Seuls quelques bédouins nomades y élèvent quelques chèvres et dromadaires dans des conditions misérables.

maisons abandonnées
Seule!
Bédouin avec son maigre troupeau
Chez les bédouins!
Nuit avec les bédouins
Au milieu de nulle part..
Maison des bédouins
Le seul arbre par ici, je peux me reposer et me protéger di soleil!
Marché d’Atbara!!! De la couleur, des gens, de l’eau, des fruits et des légumes! Après autant de temps dans le désert, ça fait plaisir!

Puis, avant de rejoindre la capitale, je ne manque pas de m’arrêter aux fameuses pyramides de Méroe: le site le plus connu et visité du Soudan, même si elles ne reçoivent guère que quelques visiteurs par jour! J’aime avoir le site pour moi toute seule, les pyramides, le desert… je peux même rester dormir et profiter du coucher et du lever du soleil!

Par contre je ne peux pas aller jusqu’au temple de Naqa, la piste est trop ensablée et je ne peux pas pousser mon vélo chargé aussi loin.

Pause petit déjeuner en chemin
Lever du soleil sur les pyramides de Méroe
Pyramides de Méroe
En vélo
à Méroe
Pyramides de Méroe
Arrêt sur une aire d'”autoroute”
Les Soudanais, toujours accueillants et sympathiques!!!

Je profite de Khartoum pour me reposer, accueillie dans la gentille famille de Sara, connue à Barcelone. Je visite également la ville et profite pour demander mon visa pour l’Éthiopie. Je me rends à Omdurman, ville voisine de Khartoum, pour me balader dans son célèbre souq, un des plus grands d’Afrique, et profiter du spectacle des derviches tourneurs le vendredi.

Vendeur de glace, il faut être rapide… lol
Artisans qui attendent des clients
Femme du thé, Soudan
Salon de coiffure, souq d’Omdurman
Mosquée à l’heure de la prière, Omdurman
Les derviches tourneurs, Omdurman

Les derniers jours au Soudan sont marqués par une chaleur écrasante… Il fait de plus en plus chaud, même la nuit. Dur de pédaler et dur de dormir la nuit. Je m’arrête aux heures les plus chaudes de la journée, après le déjeuner. J’ai quitté le Nil dans la grande ville de Wad Madani, la végétation est maigre et les villages sont plus éloignés les uns des autres. La route reste fréquentée en raison des échanges commerciaux avec l’Éthiopie, le prochain pays que je traverserai.

A Qallabat, village frontalier, je suis nostalgique de quitter un pays si accueillant et je sais aussi que l’Éthiopie va être bien différent.

“salon de thé”, prévu pour le repos du voyageur
En route, en pleine chaleur…
Restaurant local!
Restaurant local, un bon repas et un peu de repos
Village et à coté une jarre qui garde l’eau..
Dromadaires
Un bedouin me prend en photo, je ne sais pas qui de nous deux est le plus curieux…
Crevaison au milieu de nulle part…
Mosquée de Gedaref, dernière ville avant la frontière
Que de bons moments passés avec les Soudanais, un dernier thé!

Lundi 27 février
ARRIVÉE À WADI HALFA
Nuit dans une lokhanda (30 SDP)

Mardi 28 février
DE WADI HALFA A SEMNA // 60km
Route dans le désert, aucun village sur la route
Nuit dans une cabane/restau sur le bord de la route, à 7km du village de Semna, au milieu du désert (50 SDP avec dejeuner, diner et petit dejeuner)

Mercredi 1er mars
DE SEMNA A ABRI
Quelques petits villages / maisons de thé: El Beer, Akasha, Ferka
Route dans le désert et vue sur le Nil à partir de Ferka
Nuit dans la lokhanda de Abri (20 SDP)

Jeudi 2 mars
ABRI
Jour de repos, marché, achat de carte SIM, ballade près du Nil
Nuit à l’auberge chez Magzub (camping gratuit)

Vendredi 3 mars
ABRI – ILE DE SAI – SOHARDA
Visite de l’ile de Sai: ruines du monastère, du cimetière et de la forteresse et paysages
Nuit dans une famille dans le village de Soharda

Samedi 4 mars
SOHARDA – QUBAT SELLIM – SEDINGA – SOLEB
Barque pour traverser le Nil jusqu’à Qubat Sellim et visite des restes archéologiques de Sedinga et Soleb
Nuit chez l’habitant à Soleb, près des ruines

Dimanche 5 mars
SOLEB – SESI PAR LA PISTE – DELGO
Visite de Sesi, les ruines du temple et des fortifications, traversée du Nil à Delgo
Nuit chez l’habitant à Delgo

Lundi 6 mars
DE DELGO À KERMA
Route par les jardins près du Nil et ruines de Tombos
Nuit à la lokhanda de Kerma, près du souk (30 SDP)

Mardi 7 mars
DE KERMA A DONGOLA
Visite des ruines de Kerma
Nuit dans une lokhanda, HOTEL LORD (50 SDP la chambre seulement pour une nuit, surement parce que je suis une femme seule)

Mercredi 8 mars
DONGOLA
Repos et ballade dans la ville, le marché
Nuit à l’hotel Olla (80 SDP une grande chambre double)

Jeudi 9 mars
DONGOLA – AL KAWA – DONGOLA
Excursion ratée à Al Kawa (ruines introuvables)
Nuit à l’hotel Olla

Vendredi 10 mars
DONGOLA A AL KANDAQH
Camping sauvage près du Nil

Samedi 11 mars
DE AL KANDAQH A OLD DONGOLA
Visite de la vieille ville de Al Kandaqh et du chateau
Traversée du Nil à Old Dongola
Camping sauvage près des ruines du chateau à Old Dongola

Dimanche 12 mars
OLD DONGOLA AU km108
Visite des ruines de Old Dongola
Dejeuner à Al Dabbah
Camping dans le désert km 108, East bank

Lundi 13 mars
DU km108 A EL MORA
Vent de face très fort
Nuit chez l’habitant à El Mora

Mardi 14 mars
DE EL MORA A EL KURRO
Nuit chez l’habitant: famille de Mansour, Ines, Zeima et Nawasha

Mercredi 15 mars
EL KURRO
Journée en famille et visite de la pyramide de El Kurro

Jeudi 16 mars
DE EL KURRO A KARIMA
Visite de Karima
Nuit dans la lokhanda Shamalia (25 SDP)

Vendredi 17 / samedi 18 mars
KARIMA
Visite des pyramides de Nuri et du jebel Barkal

Dimanche 19 mars
DE KARIMA AU km199
Route dans le désert vers Atbara
Camping chez les bédouins au km 199

Lundi 20 mars
DU km199 AU km99
Route dans le désert vers Atbara
Camping sauvage au km99

Mardi 21 mars
DU km99 A ATBARA
Route dans le désert
Nuit dans une lokhanda du souk “Sannal” (80 SDP une chambre double)

Mercredi 22 / jeudi 23 mars
ATBARA
Journées de repos et ballade dans le marché

Vendredi 24 mars
DE ATBARA AUX PYRAMIDES DE MEROE
Camping aux pieds des pyramides

Samedi 25 mars
DE MEROE À SHENDI
Visite des pyramides de Meroe
Nuit dans une lokhanda à Shendi

Dimanche 26 mars
DE SHENDI AU KM140
Tentative de visite des temples de Naqa et Mussawarat es-Suffra mais route impraticable (sable)
Nuit sur un arrêt d’autoroute km140

Lundi 27 mars
DU KM140 AU KM60
Visite par la piste des “6th cataract”
Nuit chez la femme du thé de l’arrêt d’autoroute

Mardi 28 mars
DU KM60 A KHARTOUM
Nuit chez l’habitant, famille de Sara

Du mercredi 29 mars au lundi 3 avril
KHARTOUM
Visite de la ville et du souk d’Omdurman
Visa pour l’Ethiopie
Nuit chez l’habitant, famille de Sara

Mardi 4 avril
DE KHARTOUM A EL KAMLIN
Nuit chez une femme du thé

Mercredi 5 avril
DE EL KAMLIN A WAD MADANI
Nuit à l’hotel International (150 SDP)

Jeudi 6 avril
DE WAD MADANI AU km70 // 73km
Camping dans la cour d’un poste de police

Vendredi 7 avril
DU km70 AU km160 // 90km
Camping dans la cour d’un poste de police, aire d’autoroute

Samedi 8 avril
DU km160 À EL GADAREF // 77km
Nuit à l’hotel Amir (100 SDP)

Dimanche 9 avril
EL GEDAREF
Repos

Lundi 10 avril
DE EL GEDAREF A DOKA // 80km
Nuit à la comisseriat de police, camping dans la cour

Mardi 11 avril
DE DOKA A QALLABAT // 85km
Nuit dans une lokhanda (20 SDP)

Mercredi 12 avril
Passage de la frontière avec l’Éthiopie

LE SOUDAN À VÉLO: UNE BELLE AVENTURE

CARTE DE MON PÉRIPLE DU CAIRE AU CAP SEULE À VÉLO