close
VOYAGE AUX ILES COOK

VOYAGE AUX ILES COOK

Kia Orana!!!

Nous voyageons aux iles Cook après un périple de deux mois à vélo en Nouvelle Zélande. Nous profitons que les iles ne soient pas trop loin pour nous y échapper. Depuis l’Europe, aller aux iles Cook directement est loin et onéreux. On n’y réfléchit pas à deux fois et saisissons l’opportunité de connaitre ces iles perdues au milieu du Pacifique.

J’achète les billets sur la web avec Jetstar, compagnie aérienne low-cost australienne qui a un vol direct tous les jours d’Auckland en Nouvelle Zélande à Rarotonga, ile principale de l’archipel. Ce sont 4 heures de vol et ce qui est drole, c’est que pendant le trajet, on passe la ligne de changement de date! C’est à dire qu’on part le 28 janvier à 19h30 et on arrive à 0h30… le 28 (nuit du 27 au 28)! On vit donc le jour 28 janvier deux fois!
Par contre au retour, nous partons à 1h du matin du 4 février et nous arrivons à 4h du matin du jour suivant, le 5 février!!!
Cook est à +1h du jour ANTERIEUR (ou à moins 23 heures) d’Auckland et Auckland à -1h du jour SUIVANT (ou plus 23 heures) de Cook.

Les iles Cook sont un archipel perdu dans le Pacifique, entre la Polynésie française à l’Est et les iles Niue, Tonga ou Samoa à l’Ouest. Elles comptent 15 iles réparties en deux groupes, les iles Cook du sud et les iles Cook du Nord, séparées pour les iles les plus lointaines de plus de 1000 km de distance!!! La superficie totale des terres émergées est de seulement 240km²! Cook est l’un des plus petits pays au monde! Mais la zone géographique que les iles occupent est formée de 1.8 millions de km² d’océan!

un petit point dans l’Océan..

Nous visitons seulement l’ile principale, Rarotonga, la plus grande, 32km de circonférence!!! Et la plus peuplée aussi: elle compte 13000 des 15000 habitants des Cook, qui sont à 80% polynésiens. Ce qui est curieux, c’est qu’il y a plus de Cook islanders vivant en dehors des iles Cook que aux iles Cook: ils seraient environ 60000 en Nouvelle-Zélande! La capitale, Avarua, se trouve dans le nord de l’ile et c’est là où se trouvent la majorité des boutiques, banques et supermarchés de l’ile.
La meilleure saison pour se rendre à Cook est de mai à octobre, ce qui correspond à la saison sèche. C’est aussi la période où il y a le plus de touristes. La saison des pluies, de décembre à mars est plus tranquille. Il ne pleut généralement pas toute la journée, en février, nous avons tout de même de belles journées!

Maison à Cook, on voit le paysage verdoyant et le pic “the Needle”

Cook est un État libre associé à la Nouvelle Zélande. Ils utilisent le dollar de NZ, même s’ils émettent leur propre pièces de monnaie (qui ne sont valables qu’à Cook!) et un billet de 3 dollar! Tout le monde parle anglais et maori des iles Cook.

On trouve un petit logement sympa par airbnb, à prix abordable et équipé d’une cuisine! Nous faisons nos courses au supermarché d’Avarua même si les choix sont limités…
Nous louons des vélos pour la durée de notre séjour (12nzd/jour): cela nous donne plus de liberté et on aime le vélo aussi! Un bus dans chaque sens (clockwise et anticlockwise) passe aussi toutes les heures, sinon, il est possible et sur de faire du stop, c’est assez rapide.
La wifi est inexistante dans les lieux publics, si tu n’as pas la wifi à l’hotel alors tu pourras acheter un voucher dans une des boutiques vodafone mais attention, les “GB” volent (à cause du réseau?)! Il y a des boutiques vodafone à l’aéroport (fermée quand on arrive, de nuit), à Muri beach et Avarua.

À faire, à voir:

Cascade Wigmore, dans le sud: petite cascade, mais nous la voyons de loin car la route est fermée au public pour cause de travaux.

Marché de nuit de Muri beach: les dimanches, mardis, mercredis et jeudis de 17h à 21h. On y trouve de délicieux plats, c’est l’occasion de gouter local. Il n’y a pas beaucoup de vendeurs et tous ne préparent pas des plats typiques, mais nous aimons beaucoup le poisson cru lait de coco aux légumes. À Cook nous ne trouvons pas beaucoup de restaurants, on suppose que les touristes mangent dans leurs hotels, alors on est contents d’avoir notre cuisine équipée. Certes on trouve quelques restaurants mais ils sont plutot éparpillés sur l’ile, et beaucoup sont types “fast food” pizza et burgers. D’ailleurs, Cook est un des endroits avec le taux d’obésité le plus important au monde: près de 48% de la population!

The Needle (“l’Aiguille”): pic rocheux qui culmine à 440m d’altitude appelé ainsi à cause de sa forme affilée. C’est l’occasion de marcher un peu dans cette petite ile, les sentiers y sont très rares! La végétation à l’interieur de l’ile est dense et il y a un peu de boue quand il pleut. Le chemin part du nord de l’ile et il est facile à suivre, relativement court et monte un peu, surtout à la fin. On arrive en haut, et on voit les alentours: la forêt dense et un bout de plage du sud.

le chemin qui mène à “the Needle”
Le coq qui nous suit jusqu’en haut à la recherche de nourriture!
Vues d’en haut

Les plages: Muri beach, littoral sud: plages tranquilles et peu construites, plage Black Rocks, près de l’aéroport. Nous sommes cependant déçus par le snorkel: nous louons du matériel à Muri et nageons depuis la plage. Il n’y a pas beaucoup de poissons.. nous voyons même un bateau de touristes qui les nourissent… 🙁

Muri beach
Black rocks beach, Cook Islands
Plage du Sud
Plage du Sud

Une excursion populaire est d’aller à Aitutaki, autre ile de l’archipel entourée d’un grand lagon aux eaux turquoises. Mais nous trouvons les prix des vols entre les iles exhorbitants et les bateaux sont très rares: ce sont des bateaux de cargo dont il est difficile d’avoir des informations. De plus, le prix de l’hébergement sur ces iles est assez élevé, en tout cas trop pour notre budget! Nous sommes de toute façon très satisfaits avec ce que nous avons vu et vécu à Rarotonga!

Coucher de soleil à Raro

LA NOUVELLE-ZÉLANDE À VÉLO

LE LAC TURKANA À VÉLO